Pour dialoguer avec les entreprises étrangères, les entreprises ont toujours eu besoin du service de traduction. Au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, la traduction automatique a fait son apparition, mais la qualité des documents obtenus ne répondait pas aux exigences des professionnels. C’est à partir des années 2010 que la situation évolue considérablement.

En effet, la traduction automatique devient accessible sur Internet en quelques clics. De plus, elle bénéficie de la toute-puissance d’une nouvelle technologie : l’intelligence artificielle. Grâce à l’apprentissage automatique, les puissants serveurs peuvent aujourd’hui détecter un grand nombre de subtilités du langage humain. La traduction automatique est-elle la traduction du futur ?

La traduction automatique : une technologie de plus en plus puissante

Avant l’avènement de l’intelligence artificielle, la traduction automatique se basait sur une base de données lexicale et syntaxique gérée par l’algorithme du logiciel ou du site web chargé de l’exécution. Les polysémies, les nuances et les tournures littéraires induisaient alors de nombreuses erreurs de traduction qui rendaient l’exploitation du document en milieu professionnel particulièrement ardue.

Avec l’apparition de l’intelligence artificielle, la base de données linguistique s’enrichit progressivement en fonction des documents qui sont soumis à la machine. La méthode est d’ailleurs appelée « machine learning » dans les pays anglo-saxons. Cet apprentissage automatique aboutit à une meilleure prise en charge des variations de la langue. Le document ainsi traduit est plus lisible, facilitant sa prise en main.

La traduction neuronale, ainsi qu’on appelle la procédure automatique par l’intelligence artificielle, est aujourd’hui aisément accessible grâce à la mise à disposition des outils par les géants du Web comme Google ou Microsoft. Des entreprises spécialisées comme Deepl ou Reverso proposent également des services de qualité aux internautes.

Quels sont les avantages de la traduction automatique pour les entreprises ?

Dans un monde où l’information a autant de valeur que les produits et les services, se tenir au courant des nouvelles à travers le monde est primordial. Se tenir au courant des dernières tendances, garder l’œil sur les nouvelles pratiques, analyser les actions des partenaires et des concurrents à l’étranger ou tout simplement prospecter, il y a tant de situations qui nécessitent la traduction. On ne traduit pas uniquement de l’anglais vers le français. Avec la traduction automatique, vous pourrez également envoyer des documents à des destinataires qui ne parlent pas votre langue.

Grâce à la traduction automatique, le document traduit est disponible tout de suite. Certains outils peuvent même conserver la mise en forme d’un document au format Word ou PDF dans la version traduite. Cette rapidité sera mise à profit pour vous concentrer sur votre cœur de métier. Prenons par exemple le cas d’un produit, dont le descriptif n’est disponible qu’en allemand. Il vous suffira de copier le descriptif dans l’outil dédié pour obtenir instantanément sa version française. Vous pourrez alors voir si le produit correspond à vos attentes. Vous pourrez également rédiger un e-mail dans votre langue et effectuer une traduction vers le japonais par exemple. Dans ce cas, il est juste nécessaire de signaler au correspondant qu’il s’agit d’un e-mail traduit automatiquement pour éviter les mésententes.

Le coût est l’autre avantage majeur de la traduction automatique pour les entreprises. En utilisant les outils gratuits, la traduction ne coûte rien. Pour les opérations simples liées à la documentation et à la correspondance simple, c’est un atout majeur pour préserver les ressources financières de l’entreprise. Il faut néanmoins garder à l’esprit que la traduction automatique n’offre aucune garantie d’excellence. Tout aussi puissante qu’elle soit, la traduction automatique reste une opération effectuée par une machine. Pour avoir un résultat fiable à 100 %, il convient d’opter pour une traduction automatique post-éditée.

Télécharger notre brochure

L’intelligence artificielle un atout pour la traduction

Demander un devis

Vous souhaitez recevoir un devis pour la traduction de votre document ? Remplissez notre formulaire en ligne.

La traduction post-éditée : la rencontre de l’homme et de la machine

Pour certaines missions, comme la traduction assermentée ou certaines traductions juridiques, littéraires et techniques, il est indispensable de recourir à un traducteur humain pour la totalité du document. Pour les autres documents, il est tout à fait possible de recourir à la traduction automatique. Pour avoir l’assurance d’un résultat fiable, optez pour la procédure post-éditée. Cette méthode consiste à effectuer la grande partie de la traduction par l’intelligence artificielle. Un traducteur professionnel effectue par la suite la relecture et effectue les corrections nécessaires pour correspondre au document d’origine. Le processus est bien plus rapide que la traduction traditionnelle, mais la post-édition impose un délai supplémentaire comparé aux logiciels et sites habituels.

Grâce à la traduction automatique post-éditée, votre document traduit prendra désormais compte du contexte. Un même mot, une même expression prend en effet des sens différents selon que l’on soit dans le domaine du marketing, du médical, des sciences humaines ou encore de l’ingénierie. Dans ces domaines pointus pourtant, toute erreur d’interprétation peut entraîner de lourdes conséquences sur la prise de décision. La traduction post-éditée améliore considérablement la valeur ajoutée du document obtenu. On enlève les approximations, on lève les ambiguïtés et on affine le sens des phrases.

La traduction post-éditée se déroule en trois phases :

  1. En premier lieu, il faut vérifier et valider que le document peut bénéficier de la traduction automatique. Dans certains cas, le recours à la traduction traditionnelle est nécessaire, et seul un traducteur professionnel peut faire la différence.
  2. La deuxième étape consiste à passer le texte par le logiciel ou le serveur de traduction automatique.
  3. En dernier lieu, le traducteur professionnel effectue les vérifications et les corrections nécessaires avant de livrer le document.

Le coût de la traduction automatique pos-éditée est moins cher que la traduction traditionnelle. C’est un excellent compromis pour concilier économie et qualité.

La traduction automatique est-elle la traduction du futur ?

Une chose est sûre, il faut de plus en plus compter sur la traduction automatique. Les machines gagnent en effet en puissance et les algorithmes sont de plus en plus complexes. Au fil des années et des décennies qui vont suivre, la qualité obtenue sera de plus en plus fine. Néanmoins, les traducteurs professionnels seront toujours incontournables pour les missions pointues. Le langage étant une production de l’esprit humain, seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page